Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
Actions
Actions et IA : quatre scénarios potentiels
Beth Beckett
Economist

L’évolution des marchés boursiers résulte généralement de tendances de fond qui ont caractérisé des périodes distinctes. Ces tendances peuvent être suffisamment marquées pour infléchir la valorisation de chaque société dans le sens opposé des indications données par la recherche fondamentale.


Le marché actions américain a évolué différemment selon le contexte macroéconomique

Ratio cours/bénéfice de l’indice S&P 500 (à partir du bénéfice opérationnel par action sur quatre trimestres glissants)

Le marché actions américain a évolué différemment selon le contexte macroéconomique – graphique

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. Les investisseurs ne peuvent pas investir directement dans un indice.
Données au 31 août 2023. Source : Macrobond, Capital Group.

En définitive, l’évolution future des valorisations dépendra essentiellement du niveau de la croissance et des taux d’intérêt. Pour illustrer cet argument, nous avons envisagé quatre scénarios à partir de deux interrogations qui dominent actuellement les marchés. 1) Dans quelle mesure l’intelligence artificielle (IA) bouleversera nos modes de vie ? 2) L’inflation finira-t-elle par renouer avec l’objectif de 2 % des banques centrales ?


En ce qui concerne l’IA, nous nous sommes demandé si les bouleversements progressifs découlant de son adoption pourraient être mineurs ou majeurs. Dans le cas d’un bouleversement mineur, les nouvelles technologies seraient facilement absorbées par les structures existantes du capital et du travail, elles créeraient de nouvelles opportunités d’emploi et elles stimuleraient la production. Dans le cas d’un bouleversement majeur, la technologie remplacerait la main-d’œuvre et le capital plus rapidement qu’ils ne pourraient être redéployés ailleurs, engendrant dès lors du chômage.


Au vu de l’ampleur et du rythme des innovations dans le domaine de l’IA, et de son impact potentiel, cet exercice de planification de scénarios – et non de prédiction – est essentiel pour la bonne gestion de nos portefeuilles.



Beth Beckett is an economist at Capital Group. She has three years of industry experience and has been with Capital Group for one year. Prior to joining Capital, Beth worked as an economist covering the UK at Capital Economics. She holds a master's degree in economic history from the London School of Economics and Political Science and a bachelor's degree in economics from Durham University. Beth is based in London.


SUR LE MÊME THÈME

Restez à l’écoute des perspectives de notre équipe d’investissement.

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir tous les quinze jours dans votre boîte de réception des idées et des articles d'actualité de l'industrie.

En cliquant sur S'ABONNER, vous confirmez que vous avez lu et que vous acceptez la politique de confidentialité et la clause de non-responsabilité de Capital Group.

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.