Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
Finance et banque
Les places boursières sont idéalement positionnées
William Pang
Analyste investissement
Marc Nabi
Directeur des investissements
Ce qu’il faut retenir
  • Les places boursières (ou entreprises de cotation de valeurs) sont assorties d’un modèle non cyclique.
  • Elles sont rentables et génèrent des cash-flows abondants.
  • Grâce à la consolidation du secteur, elles se taillent un avantage concurrentiel croissant.

Bien que les banques et les compagnies d’assurance dominent souvent l’actualité du secteur financier, les places boursières se distinguent par leur croissance stable et leurs dividendes réguliers.


Les gains engrangés par les places boursières contrastent avec les corrections marquées subies par le reste du secteur financier, et notamment les banques traditionnelles qui ont pâti du très faible niveau des taux et du ralentissement de la croissance mondiale. Ces dernières années, bon nombre d’opérateurs de marchés comme la bourse des valeurs technologiques Nasdaq, le London Stock Exchange Group (la bourse de Londres) ou encore le Hong Kong Exchanges and Clearing (la bourse de Hong Kong) ont profité d’une hausse marquée de leur cotation.  


Nous pensons que ces sociétés solides offrent de nombreux atouts pour les portefeuilles axés sur la croissance et le revenu, puisqu’elles bénéficient pour la plupart d’importantes barrières à l’entrée, de marges élevées, de besoins d’investissement limités et et de free cash-flows abondants. De plus, elles ont tendance à rémunérer généreusement les actionnaires et leurs actions sont généralement source de rendement. Enfin, le capital immobilisé est inférieur à celui des banques, avec une rentabilité du capital investi supérieure.


 


 


Trois piliers de croissance


Le secteur mondial des places boursières s’est radicalement transformé ces 20 dernières années.


De sociétés de services aux collectivités, certaines sont devenues des entreprises commerciales cotées. Fini les parquets bondés : la négociation de titres se déroule désormais sur des réseaux dématérialisés à grande vitesse. Et plusieurs vagues de consolidation ont déferlé sur le secteur, sans oublier la révolution des données avec le trading algorithmique et quantitatif. En parallèle, le nombre d’investisseurs a augmenté partout dans le monde, et les places boursières ont vu une hausse des volumes d’échanges, tant par les investisseurs particuliers qu’institutionnels.


À l’avenir, le secteur repose à notre sens sur trois piliers de croissance :

 

1. Trading 


Le trading est une activité très rentable, puisque les marges EBIT (résultat avant intérêts et impôts)  atteignent en moyenne 60 % dans le secteur. Les contrats à terme sont la classe d’actifs la plus importante et la plus attrayante, tandis que l’activité de « cash equity » est parvenue à maturité, avec des prix stables. Surtout, ces marges élevées nécessitent peu de capital et génèrent des flux de trésorerie disponible abondants, ce qui est particulièrement intéressant pour les investisseurs.


Par exemple, CME Group, maison mère du Chicago Mercantile Exchange, domine le trading de contrats à terme et ses actions offrent un rendement attrayant. La société ambitionne de se développer à l’échelle mondiale et de proposer des produits innovants, avec notamment le lancement récent des contrats à terme Micro E-mini impliquant des contrats de taille réduite.


Pour sa part, le Hong Kong Exchanges and Clearing tire la majeure partie de son chiffre d’affaires du trading. La place de Hong Kong a grandement facilité l’accès des entreprises chinoises aux capitaux étrangers, et est difficilement remplaçable par d’autres bourses comme Shanghai ou Shenzhen, ce qui lui confère un caractère unique et un avantage quasi-monopolistique. Les volumes d’échanges pourraient d’ailleurs augmenter compte tenu de l’admission à la cote de nouvelles sociétés technologiques chinoises comme Alibaba et Meituan Dianping, mais aussi des liens qui unissent Hong Kong aux investisseurs institutionnels de Chine continentale.



 


Avant d’investir, il convient de tenir compte des facteurs de risque suivants

  • Le présent document n’a pas vocation à fournir un conseil d’investissement, ni à être considéré comme une recommandation personnalisée.
  • La valeur des placements et le revenu qu'ils génèrent peuvent fluctuer à la hausse comme à la baisse et vous pourriez perdre une partie ou la totalité de votre placement initial.
  • Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.
  • Si la devise dans laquelle vous investissez s’apprécie face à celle dans laquelle les investissements sous-jacents du fonds sont réalisés, alors la valeur de votre placement baissera.
  • Les risques varient selon la stratégie et peuvent être associés aux placements dans des titres à revenu fixe, produits dérivés, des titres de marchés émergents et/ou aux titres à haut rendement (high yield). Les marchés émergents sont volatils et peuvent pâtir de problèmes de liquidité.


William Pang est responsable de la recherche sur les actions des bourses mondiales, à l'exception des États-Unis, ainsi que sur les banques et sociétés financières diversifiées en Asie, à l'exception de l'Inde. William a 14 ans d'expérience dans le secteur de l’investissement et travaille pour Capital Group depuis cinq ans. Il est titulaire d’un master’s degree en économie de l’université Erasmus de Rotterdam et d’un bachelor’s degree en économie et science politique de l’université d’Utrecht. William est basé à Singapour.

Marc Nabi est directeur des investissements et possède 31 ans d’expérience dans le secteur de l’investissement. Il est titulaire d’un MBA en finance de l’université de New York et d’une licence en comptabilité de l’université du Michigan.


En savoir plus
Finance et banque

 

Les résultats passés ne présagent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.