Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
ESG
L’approche ESG de Capital Group : bâtie sur 90 ans de recherche fondamentale
Jessica Ground
Responsable ESG, Monde
CE QU’IL FAUT RETENIR
  • Chez Capital Group, le principe de « l’importance relative » (ou « materiality » en anglais) est un pilier de l’investissement responsable.
  • La prise en compte des critères ESG dans la recherche fondamentale que nous menons sur chaque société et État s’inscrit dans notre mission de longue date consistant à gérer les avoirs de nos clients de manière responsable.
  • Notre engagement en matière d’investissement ESG transparaît dans The Capital System™ et dans notre travail de tous les jours.

Jonathan Bell Lovelace, le fondateur de Capital Group, était un précurseur dans le domaine de l’investissement durant la Grande Dépression, et sa méthode innovante de recherche fondamentale continue de nous guider près d’un siècle plus tard.


La recherche fondamentale consiste à acquérir une connaissance fine des émetteurs (sociétés et États), afin de prendre les décisions d’investissement qui s’imposent. Il est par conséquent essentiel de mesurer les évolutions susceptibles d’entraîner des répercussions financières sur les émetteurs d’actions ou d’obligations.


C’est pourquoi, dans notre quête de résultats supérieurs sur le long terme pour nos clients, nous sommes convaincus de l’importance de porter la plus haute attention aux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).


Le principe de « l’importance relative » dans l’investissement responsable


Quels risques et opportunités ESG jugeons-nous suffisamment importants pour la réussite à long terme des émetteurs d’un secteur en particulier ? Cette question, qui réside au cœur de notre philosophie, fait corps avec notre culture de la recherche fondamentale approfondie, à travers deux axes majeurs.


D’une part, de nombreuses problématiques ESG peuvent avoir des retombées pendant des années, si ce n’est des décennies, un délai qui converge naturellement avec notre vision de long terme.


D’autre part, le fait d’intégrer les critères ESG à notre recherche fondamentale approfondie nous permet d’affiner et de compléter notre connaissance des sociétés dans lesquelles nous investissons. « Nous sommes depuis longtemps convaincus qu’en comprenant comment une société interagit avec son environnement immédiat, ses clients, ses fournisseurs et ses employés, et en mesurant son impact sur ces mêmes parties prenantes, nous pouvons mieux appréhender le potentiel d’un investissement dans celle-ci », précise Rob Lovelace, Vice Chairperson et Président de Capital Group.


L’intégration des critères ESG à The Capital SystemTM


Capital Group compte plus de 350 professionnels de l’investissement qui, dans le cadre de notre approche The Capital SystemTM, disposent de l’autonomie nécessaire pour investir selon leurs plus fortes convictions. La recherche fondamentale est au premier plan, et le débat argumenté constitue la norme.


Notre processus ESG s’articule autour de trois volets interdépendants, qui nous permettent d’approfondir continuellement notre connaissance des sociétés dans lesquelles nous investissons, sans pour autant déboucher sur une réponse unique ou sur une note figée.


Le processus d’intégration des critères ESG en 3 volets de Capital Group

esg wheel

Recherche fondamentale et cadres d’investissement


Avec notre équipe de spécialistes ESG, plus de 200 analystes actions et obligations de Capital Group ont élaboré plus de 30 cadres d’investissement ESG pour identifier les grands enjeux relatifs à chaque secteur, y compris celui des émetteurs souverains.


Nous actualisons régulièrement ces cadres pour saisir la nature dynamique des enjeux ESG et rester à la pointe dans ce domaine.


Exemple de cadre d’investissement ESG : les thématiques que nous jugeons les plus importantes au sein du secteur automobile

esg investment framework

Source : Capital Group. À titre d’illustration uniquement.

Processus de veille


Le cas échéant, notre analyse interne est complétée par des données fournies par des tierces parties pour mettre en évidence l’opinion de ces dernières concernant les risques ESG significatifs. Ces données peuvent s’avérer très utiles à l’obtention d’une vue d’ensemble des sociétés ou des émetteurs que nous suivons. Précisons toutefois que nos points de vue s’appuient sur notre vision de long terme, un dialogue actif et une analyse poussée, et qu’ils ne se limitent en aucun cas aux seuls résultats de l’évaluation des critères ESG.


Pour enrichir notre processus d’évaluation des facteurs ESG, nous nous appuyons sur les données de fournisseurs comme MSCI et Sustainalytics. Les positions problématiques font l’objet d’un examen plus poussé par nos analystes et, en cas de préoccupations persistantes, notre Issuer Oversight Committee – composé de professionnels de l’investissement, de spécialistes de l’ESG et de dirigeants – assure un examen supplémentaire.


Cette veille s’applique aux entreprises et aux émetteurs souverains.


esg monitoring in action

Données au 31 décembre 2022. Les données fournies par des tierces parties utilisées dans le processus de veille sont généralement disponibles pour les actions, les emprunts d’État et les obligations d’entreprise détenus au sein du fonds. Ensemble, les positions problématiques ou non représentent 99,3 % des positions du fonds, et 99,8% du total des actifs – dans les deux cas, hors cash et équivalents. Autres positions : positions pour lesquelles il n’y a pas de données fournies par des tierces parties ou qui ne sont pas concernées par le processus de veille. Les données actuellement utilisées dans le processus de veille s’appliquent uniquement aux actions, aux emprunts d’État et aux obligations d’entreprise en portefeuille. Les chiffres peuvent ne pas totaliser 100 en raison des arrondis. Le graphique illustre l’ensemble des positions en actions surveillées par émetteur, en obligations d’entreprise par société mère « ultime », et en emprunts d’État par débiteur : si une société a émis plusieurs titres, ceux-ci peuvent être regroupés sous un même nom et agrégés par type d’actif.

Dialogue et vote par procuration


Une fois que les risques et opportunités ESG spécifiques à chaque société en portefeuille sont clairement identifiés, nos professionnels de l’investissement et notre équipe ESG s’associent pour mener un dialogue actif avec les dirigeants concernés. Outre la quête d’une connaissance plus fine de la situation, ces échanges ont vocation à inciter les entreprises à améliorer leurs pratiques, que ce soit en matière de transparence des informations publiées ou de gestion des risques et opportunités ESG.


En 2022, nous avons mis en œuvre plus de 830 actions de dialogue ESG basées sur nos cadres d’investissement et notre processus de veille. Nous documentons ces actions, et suivons de près les résultats de nos discussions avec les équipes dirigeantes.


Le vote par procuration fait aussi partie intégrante de notre approche d’investissement. Notre processus est étayé par les recherches de nos spécialistes en investissement, et nos décisions sont prises dans l’intérêt de nos investisseurs et de nos clients.


Notre équipe Global Stewardship and Engagement (GSE) évalue d’abord chaque proposition de vote, conformément aux principes établis par nos professionnels de l’investissement et actualisés chaque année. Elle transmet ensuite cette évaluation à nos analystes d’investissement chargés de suivre la société et le secteur concernés, lesquels émettent alors une recommandation. Et c’est au comité compétent, composé de professionnels de l’investissement expérimentés, que revient la décision finale – y compris pour les votes litigieux, controversés ou dont les enjeux sont décisifs.


En 2022, les trois entités d’investissement de Capital Group ont exercé leur droit de vote par procuration lors de plus de 2 100 assemblées générales ordinaires et extraordinaires, à travers plus de 55 marchés.


Notre stratégie pour perpétuer et parfaire notre culture de la recherche fondamentale


La prise en compte des risques et opportunités ESG dans notre approche d’investissement s’inscrit dans le modèle de recherche fondamentale que Jonathan Bell Lovelace, le fondateur de Capital Group, a imaginé il y a plus de 90 ans.


Grâce aux investissements que nous réalisons dans nos associates, nos données et nos technologies pour améliorer nos pratiques de gestion responsable, nous sommes en mesure de développer nos compétences, et d’adapter notre processus à l’évolution des marchés.


Nous accordons beaucoup d’importance à la transparence, que ce soit vis-à-vis de nos clients ou de nos parties prenantes. À cet effet, nous publions chaque année un rapport détaillant notre gestion responsable des investissements. Nous communiquons également chaque trimestre le suivi de notre processus de veille pour indiquer – lorsque ces données sont disponibles – quels émetteurs (entreprises et États) en portefeuille ont été signalés comme étant problématiques.


Comme l’a dit un jour Rob Lovelace, Vice Chairperson et Président de Capital Group, « la place privilégiée que nous accordons aux enjeux ESG est un atout pour notre organisation et pour la mission que nous nous fixons depuis le début, à savoir gérer les avoirs de nos clients de manière responsable. » Quelle que soit l’évolution de nos cadres d’investissement ESG ou, plus largement, de notre processus ESG, je suis convaincue que la connaissance est la clé de la réussite.



Jessica Ground est responsable ESG, Monde chez Capital Group, et possède 25 ans d’expérience dans le secteur de l’investissement. Elle est titulaire d’une licence en histoire de Bristol University, et est membre du CFA Institute.


En savoir plus

Restez à l’écoute des perspectives de notre équipe d’investissement.

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir tous les quinze jours dans votre boîte de réception des idées et des articles d'actualité de l'industrie.

En cliquant sur S'ABONNER, vous confirmez que vous avez lu et que vous acceptez la politique de confidentialité et la clause de non-responsabilité de Capital Group.

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.

Capital Group gère des actions par le biais de trois entités d’investissement, qui décident en toute indépendance de leurs investissements et de leurs votes par procuration. Les professionnels de l’investissement obligataire assurent la recherche et la gestion d’actifs obligataires par le biais de Capital Group. Pour ce qui concerne les titres apparentés à des titres de participation, ils agissent uniquement pour le compte de l’une des trois entités d’investissement en actions.