Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
Santé
L’épidémie d’obésité sous l’angle de l’investissement
Laura Nelson Carney
Analyste d’investissement actions
Judith Finegold
Analyste d’investissement actions

Ces dernières années, l’obésité a rapidement atteint des proportions épidémiques : le taux d’obésité a ainsi presque triplé depuis 1975.


Cette pathologie a des conséquences graves sur la santé des patients et fait peser une charge croissante sur les systèmes de santé à travers le monde. Pourtant, la médecine a peu évolué dans ce domaine. En cause, l’efficacité limitée des traitements disponibles (médicamenteux comme chirurgicaux), accompagnée d’une attitude obsolète face à l’obésité.


Taux d’obésité mondial et dans quelques pays (%)

Mais certains changements en cours pourraient bientôt ouvrir la voie à un potentiel de croissance au sein de ce segment spécifique du secteur de la santé.


Dans cette analyse, nous passons en revue les opportunités et les défis actuels du marché de l’obésité, puis nous détaillons les innovations thérapeutiques proposées par Novo Nordisk et Eli Lilly.


 


Avant d’investir, il convient de tenir compte des facteurs de risque suivants :

  • Le présent document n’a pas vocation à fournir un conseil d’investissement, ni à être considéré comme une recommandation personnalisée.
  • La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale.
  • Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs.
  • Si la devise dans laquelle vous investissez s’apprécie face à celle dans laquelle les investissements sous-jacents du fonds sont réalisés, alors la valeur de votre placement baissera. La couverture du risque de change vise à limiter ce phénomène, mais rien ne permet de garantir qu’elle sera totalement efficace.
  • Les risques peuvent être associés aux obligations, aux marchés émergents et/ou aux titres high yield. Les marchés émergents sont volatils et peuvent pâtir de problèmes de liquidité.


Laura Nelson-Carney est analyste d’investissement actions et possède 7 ans d’expérience. Elle est titulaire d’un doctorat en neurosciences d’Imperial College London et d’une licence en biologie humaine de l’université de Stanford.

Judith Finegold est analyste d’investissement actions chez Capital Group, chargée de couvrir le secteur américain des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques. Elle possède 6 ans d’expérience dans le secteur de l’investissement et a rejoint Capital Group en 2021, après avoir été analyste de recherche et gérante de portefeuille chez Fidelity International. Judith a débuté sa carrière dans la médecine au NHS. Elle est titulaire d’un doctorat d’Imperial College London, d’un MBA de l’INSEAD, et d’une licence en médecine de Cambridge University et d’University College London. Judith est basée à Londres. 


Nos dernières perspectives

SUR LE MÊME THÈME

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.