La dette des marchés émergents chez Capital Group

La dette émergente est un univers très varié englobant plus de 60 pays, où sont émis emprunts d’État et obligations d’entreprise libellés en devise forte ou locale. Les marchés émergents sont souvent traités comme un groupe homogène. Nous voyons les choses différemment : pour réussir ses investissements, il convient de saisir les différences caractérisant ce large éventail d’opportunités.

Exploiter pleinement le potentiel d’un marché en pleine évolution

Grâce à notre approche flexible, nous pouvons investir dans des obligations d’entreprise, des obligations indexées sur l’inflation ou encore des emprunts d’État hors indice* pour tirer parti les opportunités les plus attrayantes.

Une philosophie d’investissement axée sur la recherche

Les portefeuilles sont construits à partir de la recherche fondamentale de terrain sur les marchés locaux et par l’analyse macroéconomique mondiale.

L’expérience d’un précurseur

Nos spécialistes investissent depuis plus de 20 dans la dette des marchés émergents. Depuis nos premiers placements en 1990, nous avons acquis une connaissance approfondie des complexités du marché.

« Nous investissons souvent très tôt dans la phase de développement des nouveaux marchés, mais aussi dès que nous identifions une performance ajustée du risque attrayante, et non pas simplement parce qu’un pays vient d’entrer dans l’indice. C’est pourquoi nous nous démarquons généralement assez sensiblement de l’indice*. »

 

Kirstie Spence
Gérante de portefeuille spécialiste de la dette des marchés émergents


S’exposer à la dette des marchés émergents

Selon l’objectif d’investissement, il peut être préférable d’opter pour une stratégie qui n’investit que dans des titres libellés en devise locale ou qui s’expose à des titres aussi bien en devise forte que locale. 

Miser sur les titres en devise locale

Plus les économies émergentes gagnent en maturité, plus il devient viable pour elles d’émettre de la dette en devise locale. L’appréciation structurelle des devises et les rendements réels élevés contribuent à un profil de risque/rendement attrayant.

Stratégie mixte

Le panachage des opportunités en devise forte et en devise locale est un bon moyen de diversification sur l’ensemble du marché, sans compter qu’un portefeuille mixte s’adapte mieux à l’évolution des conditions de marché.
 


La différence Capital Group

Notre approche d’investissement à long terme et notre cadre de gestion des risques reposant sur plusieurs strates d’analyse sont conçus pour maintenir un niveau de risque raisonnable tout en générant des surperformances pour nos investisseurs.


Allocation à long terme basée sur les plus fortes convictions

Quelle que soit la stratégie d’investissement, une approche de gestion active guidée par la recherche fondamentale est essentielle pour maximiser l’éventail d’opportunités et opérer une diversification en fonction des notes de crédit, des régions, des tailles du marché et des moteurs économiques.  

  

Une approche multi-niveaux de gestion des risques

Le processus d’investissement intègre une approche multi-niveaux qui tient compte des risques liés à l’investissement, aux opérations et aux stratégies. Nous veillons à ce que nos portefeuilles obligataires génèrent des objectifs prévisibles. La contribution de notre Risk and Quantitative Solutions Group (RQS) en termes de positionnement, d’analyse de scénario et d’analyse des risques, nous permet à ce titre de nous distinguer de nos homologues.

*Par rapport à l’indice JPM GBI-EM Global Diversified.

Les informations liées à l’indice sont fournies uniquement à titre de contexte et d’illustration. Ce fonds est un OPCVM à gestion active. Il n’est pas géré par rapport à un indice de référence.

Les résultats passés ne présagent pas des résultats futurs. Les déclarations attribuées à une personne représentent l’avis de celle-ci à la date de leur publication, et pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses sociétés apparentées. Les informations fournies n’ont pas vocation à être exhaustives ni à apporter un quelconque conseil.


 

Avant d’investir, il convient de tenir compte des facteurs de risque suivants :

  • Le présent document n’a pas vocation à fournir un conseil d’investissement, ni à être considéré comme une recommandation personnalisée.
  • La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale.
  • Les résultats passés ne présagent pas des résultats futurs.
  • Si la devise dans laquelle vous investissez s’apprécie face à celle dans laquelle les investissements sous-jacents du fonds sont réalisés, alors la valeur de votre placement baissera. La couverture du risque de change vise à limiter ce phénomène, mais rien ne permet de garantir qu’elle sera totalement efficace.
  • Le Prospectus (et les autres documents constitutifs de l’offre requis localement) énumèrent les risques, par exemple ceux associés aux obligations, aux instruments dérivés, aux titres émis sur les marchés émergents et/ou aux titres à haut rendement. Les marchés émergents sont volatils et peuvent pâtir de problèmes de liquidité.