Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
Solutions mixtes
La gestion mixte, remède potentiel à la volatilité
Julie Dickinson
Investment Director

L’année 2022 figure parmi les périodes récentes les plus volatiles sur le marché mondial des actions et des obligations. Le conflit en Ukraine, les tensions d’approvisionnement mondiales, les fortes pressions inflationnistes, le resserrement des politiques monétaires ainsi que les restrictions sanitaires en Chine : tous ces facteurs déstabilisent fortement les investisseurs. Dans un tel contexte d’incertitudes, il semble judicieux de s’exposer à différentes classes d’actifs. Julie Dickson, directrice des investissements chez Capital Group, explique l’approche du fonds Capital Group Global Allocation Fund (LUX), et examine les meilleurs moyens de naviguer au travers de la conjoncture actuelle.


Capital Group Global Allocation Fund (LUX) investit à la fois dans des actions et des obligations. De quelle manière cette approche d’investissement dite « mixte » soutient-elle les résultats du fonds, notamment en période de volatilité ?


Capital Group Global Allocation Fund (LUX) est un portefeuille mixte basé sur la recherche fondamentale et composé d’actions et d’obligations de qualité issues du monde entier, conçu pour assurer croissance à long terme du capital, préservation du capital investi et revenu. De manière générale, le fonds est composé à 45-75 % d’actions – avec mandat de rester investi même si les marchés sont agités – et à 25-55 % d’obligations – principalement investment grade, pour limiter le risque baissier.


Associée à une vision de long terme, l’approche unique de Capital Group en matière de gestion mixte assure aux investisseurs l’accès à un portefeuille d’actions et d’obligations qui a démontré sa capacité à générer des résultats réguliers et stables au fil du temps.


Comme le montre le graphique ci-dessous, le fonds a relativement mieux résisté que l’indice MSCI All Country World durant les épisodes de forte correction des marchés actions.


Cette approche d’investissement mixte est à l’origine d’un excellent historique de résultats corrigés du risque. Depuis son lancement le 31 janvier 2014, Capital Group Global Allocation Fund (LUX) figure dans le quartile supérieur pour ses résultats et son ratio de Sharpe sur 3 ans glissants1. Il a par ailleurs généré un résultat annualisé de 4,8 %2, contre 2,7% pour le groupe médian3.


Une résilience qui a fait ses preuves durant les phases de repli des marchés actions

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. Les informations liées à l’indice sont fournies à des fins d’information et d’illustration uniquement. Ce fonds est un OPCVM à gestion active. Sa gestion n’est pas dépendante d’un indice de référence.
Données depuis le lancement (au 31 janvier 2014) jusqu’au 30 juin 2022, en USD. Source : Capital Group. 

1. Le ratio de Sharpe permet de mesurer les résultats corrigés du risque, en comparant la surperformance de l’investissement à l’écart-type.


2. Au 30 juin 2022. Résultats exprimés après frais et charges de la classe d’actions représentative Z.


3. Au 30 juin 2022. Groupe de référence Morningstar (5 %-95 %) : EAA Fund USD Moderate Allocation (plus ancienne classe d’actions). Source : Morningstar.


4. Résultats mensuels de Capital Group Global Allocation Fund (LUX). Résultats exprimés après frais et charges de la classe d’actions représentative Z.


5. L’indice présenté est le MSCI All Country World (dividendes nets réinvestis). Marché baissier : quand l’indice chute de plus de 10 %.


6.Redressement : durée entre le moment où l’indice atteint un point bas et celui où il renoue avec son précédent point haut.


7, La surperformance est calculée de manière arithmétique.


 

Avant d’investir, il convient de tenir compte des facteurs de risque suivants :
  • La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale.
  • Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs.
  • Si la devise dans laquelle vous investissez s’apprécie face à celle dans laquelle les investissements sous-jacents du fonds sont réalisés, alors la valeur de votre placement baissera. La couverture du risque de change vise à limiter ce phénomène, mais rien ne permet de garantir qu’elle sera totalement efficace.
  • Le Prospectus (et les autres documents constitutifs de l’offre requis localement) énumèrent les risques, par exemple ceux associés aux obligations, aux titres émis sur les marchés émergents et/ou aux titres à haut rendement. Les marchés émergents sont volatils et peuvent pâtir de problèmes de liquidité.


Julie Dickinson is an investment director at Capital Group. She has 26 years of investment industry experience and has been with Capital Group for four years. Prior to joining Capital, Julie worked as the head of client portfolio management at Ashmore Group. Before that, she was the head of client portfolio management at Aviva Investors. She also held various positions at Axa Rosenberg, Mellon Global Investments, Barclays Global Investors and Merrill Lynch. She holds a bachelor’s degree in business management with concentration in finance from Cornell University. She also holds both the Investment Management Certificate and the Chartered Financial Analyst® designation. Julie is based in London.

 


SUR LE MÊME THÈME

 

Les résultats passés ne présagent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.