Capital IdeasTM

Perspectives d’investissement de Capital Group

Categories
Titres à revenu fixe
Générer un revenu fiable à l’aide d’une approche multisectorielle
Damien McCann
Gérant de portefeuille obligataire
Flavio Carpenzano
Directeur des investissements

L’inflation élevée et la hausse des taux d’intérêt ont rendu l’année 2022 particulièrement éprouvante pour les investisseurs obligataires.


Les perspectives semblent toutefois s’éclaircir : avec la progression des taux obligataires à des niveaux inédits depuis des années, le potentiel de hausse des revenus procurés par les obligations est aujourd’hui bien meilleur. L’ensemble des marchés du crédit offrent des opportunités nouvelles, lesquelles devraient permettre aux investisseurs de bénéficier de résultats positifs.


L’obligataire recommence à servir un revenu
Résultat moyen à 5 ans aux taux récents (%)

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs.
Taux et résultats au 31 décembre 2022, en USD. Sources : Capital Group, Bloomberg.
Les données remontent à 2002 pour tous les segments obligataires, hormis pour les obligations des marchés émergents (2003, date de lancement de l’indice de référence en monnaie locale). Sur la base des résultats mensuels moyens de chaque secteur dans un contexte de yield-to-worst situé à +/- 0,3%. Taux par segment obligataire basé sur les indices suivants : Bloomberg US Securitised, Bloomberg US Corporate, Bloomberg US High Yield Corporate – 2% Issuer Capped et JPMorgan EMBI Global Diversified.

Les taux servis sur les nouvelles émissions oscillent actuellement entre 5 % à 9 % selon le secteur d’activité, ce qui correspond à un potentiel de génération de revenus attrayant. Mais le recul récent des cours obligataires est imputable principalement à la remontée des taux d’intérêt, un phénomène qui redonne de l’attrait à l’ensemble de l’univers obligataire.


L’incertitude économique pourrait être à l’origine de vastes écarts entre les différents segments obligataires. Et en plus de diversifier les risques, une exposition à un large éventail de titres plutôt qu’à un seul secteur peut permettre de générer un revenu élevé attractif et des résultats plus réguliers.


Notre analyse révèle qu’il est possible de combiner quatre grands segments obligataires pour viser un revenu fiable tout en bénéficiant d’un profil de rendement-risque attrayant. Chacun de ces quatre segments est assorti de caractéristiques à la fois spécifiques et complémentaires pour favoriser un flux de revenu stable.


Le marché high yield américain, qui offre un potentiel de revenus supérieurs, pèse 1 200 milliards USD et couvre une multitude de secteurs et d’émetteurs. Contrairement aux idées préconçues selon lesquelles ce segment est plus risqué, 50 % de l’indice High Yield US est désormais noté BB (soit la meilleure qualité de cette catégorie). et sert un taux de 9 %1.


Les obligations d’entreprise investment grade sont de meilleure qualité, mais leur duration plus longue fait qu’ils sont plus sensibles à l’évolution des taux d’intérêt. Elles représentent le plus vaste segment du crédit, avec des émetteurs et des secteurs très diversifiés, et des titres de toutes échéances.


La dette émergente permet de diversifier revenus et rendements. Le marché des emprunts d’État des marchés émergents en USD pèse 1 100 milliards USD et est assorti d’une note moyenne de BBB-2, pour plus de 70 pays d’Asie, d’Europe, d’Afrique et d’Amériques. Les opportunités concernent l’ensemble des segments investment grade et high yield.


La dette titrisée, bien que négligée par les analystes, offre des opportunités d’alpha. Elle affiche des revenus supérieurs à ceux d’obligations d’entreprise investment grade assorties de notes comparables, pour un niveau égal de préservation du capital. Ce segment offre une source de diversification en portefeuille en raison de fondamentaux différents de ceux de la dette souveraine et des obligations d’entreprise.


Nous sommes convaincus que le fait de combiner la puissance de quatre segments obligataires peut constituer un moyen attrayant de générer un flux de revenu fiable au profit des investisseurs.


La diversification entre plusieurs segments obligataires renforce la capacité du fonds Capital Group Multi-Sector Income Fund (LUX) à viser un revenu à la fois régulier et moins volatil. Chacun des quatre segments de l’univers du crédit a un rôle à jouer dans un portefeuille en quête de revenus. Les segments du high yield et de la dette émergente, aux revenus élevés mais risqués, sont équilibrés par les segments de la dette d’entreprise et de la dette titrisée, défensifs et de meilleure qualité. D’autre part, les durations plus courtes des titres high yield et des créances titrisées viennent équilibrer la plus grande sensibilité aux taux des segments investment grade et de la dette émergente.


Capital Group Multi-Sector Income Fund (LUX) fait partie d’une stratégie lancée aux États-Unis en mars 2019, et gérée par la même équipe d’investissement,


Téléchargez l’analyse complète pour en savoir plus sur la manière dont le fonds Capital Group Multi-Sector Income Fund (LUX) vise les objectifs de revenu et de stabilité.


 


Pour le moment, Capital Group Multi-Sector Income Fund (LUX) est disponible exclusivement via UBS Global Wealth Management.


1Au 31 décembre 2022. Indice Bloomberg US High Yield Corporate - 2% Issuer Capped. Taux : « yield-to-worst » (rendement actuariel le plus défavorable). Note la plus élevée de S&P, Moody’s et Fitch. Sources : Bloomberg, JPMorgan.


2Au 31 décembre 2022. Indice JPMorgan EMBI Global Diversified. Note la plus élevée de S&P, Moody’s et Fitch. Source : JPMorgan.


 


Mentions légales


Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales.


Avant d’investir, il convient de tenir compte des facteurs de risque suivants :

  • Le présent document n’a pas vocation à fournir un conseil d’investissement, ni à être considéré comme une recommandation personnalisée.
  • La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale.
  • Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs.
  • Si la devise dans laquelle vous investissez s’apprécie face à celle dans laquelle les investissements sous-jacents du fonds sont réalisés, alors la valeur de votre placement baissera. La couverture du risque de change vise à limiter ce phénomène, mais rien ne permet de garantir qu’elle sera totalement efficace.
  • Le Prospectus (et les autres documents constitutifs de l’offre requis localement) énumèrent les risques, par exemple ceux associés aux obligations, aux titres émis sur les marchés émergents et/ou aux titres à haut rendement. Les marchés émergents sont volatils et peuvent pâtir de problèmes de liquidité.
  • Le fonds peut également investir dans des instruments dérivés à des fins de placement, de couverture et/ou de gestion efficace du portefeuille.


Damien J. McCann est gérant de portefeuille obligataire chez Capital Group. Il possède 22 ans d’expérience en matière d’investissement, cumulée intégralement au sein de Capital Group. ll est titulaire d’une licence de gestion option finance de California State University (Northridge), et de la certification Chartered Financial Analyst® (CFA). Damien est basé à Los Angeles.

Flavio Carpenzano est directeur des investissements chez Capital Group. Il possède 16 ans d’expérience en matière d’investissement et a rejoint Capital Group en 2021. Il est titulaire d’un master de finance et économie de l’université Bocconi (Milan). Flavio est basé à Londres.


Ce document est destiné à l’usage interne et confidentiel de son destinataire, et ne doit pas être diffusé auprès de tiers. Sauf mention contraire, ce document est publié par Capital International Management Company Sàrl (CIMC), société régie par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF).

À Singapour, ce document a été préparé par Capital Group Investment Management Pte. Ltd. (CGIMPL), une société de Capital Group constituée à Singapour. Cette publicité ou publication n’a pas été examinée par l’autorité de tutelle financière de Singapour, ni par un autre régulateur.

Les informations fournies dans le présent document sont de nature générale et ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres. Sauf mention contraire, toutes les données sont à la date indiquée, et attribuées à Capital Group. La société Capital Group s’efforce d’obtenir des informations de sources tierces réputées fiables. Toutefois, elle ne peut certifier ni garantir leur exactitude.

CIMC gère le/les OPCVM de droit Luxembourgeois, organisé(s) sous forme SICAV, qui est/sont un/des sous-fonds de Capital International Fund (CIF). Les seuls documents fiables pour l’offre de fonds sont le Prospectus et les autres documents constitutifs de l’offre requis localement : le DICI pour les OPCVM ou le DIC pour les PRIIPS en Europe, et le Product Highlights Sheet (PHS) à Singapour. Ces documents sont disponibles gratuitement, en anglais, auprès de capitalgroup.com. Il convient de les lire attentivement avant d’investir.

Les investisseurs acquièrent des parts du fonds, et non les actifs sous-jacents.

Ce document ne doit pas être distribué ou utilisé par des personnes dans les pays où sa distribution est interdite. Si vous intervenez en qualité de représentant d’un client, c’est à vous qu’il revient de s’assurer que l’offre ou la vente de parts du fonds est conforme aux lois et réglementations locales applicables.

Les informations liées à l’indice sont fournies à des fins d’information et d’illustration uniquement. Ce fonds est un OPCVM à gestion active. Sa gestion n’est pas dépendante d’un indice de référence.

Pour l’Italie : une liste complète d’Agents payeurs et de Distributeurs est disponible sur le site Internet.

Singapour : le représentant désigné du fonds est CGIMPL.

Pour l’Espagne : la liste des distributeurs est disponible sur CNMV.es. CIF est immatriculé auprès de la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV) sous le numéro 983.

Pour la Suisse : le représentant en Suisse est : Capital International Sàrl, 3 place des Bergues, 1201 Genève. Agent payeur en Suisse pour CIF : JPMorgan (Suisse) SA, 8 rue de la Confédération, 1204 Genève.

Pour le Royaume-Uni : aucune indemnisation ne sera accordée au titre du mécanisme britannique d’indemnisation en matière de services financiers (Financial Services Compensation Scheme).

La liste des pays dans lesquels le fonds est autorisé à la vente peut être obtenue à tout moment auprès de CIMC ou en ligne, sur www.capitalgroup.com.

 

En Europe, les facilités à disposition des investisseurs (conformément à l’Article 92 de la Directive 2019/1160, points b) à f)) peuvent être consultées sur www.eifs.lu/CapitalGroup.

 

Une synthèse des Droits des actionnaires du fonds est disponible sur https://www.capitalgroup.com/eu/investor-rights/

Toutes les marques commerciales de Capital Group sont la propriété de The Capital Group Companies, Inc. ou d’une de ses filiales. Tous les autres noms de société mentionnés appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

© 2023 Capital Group. Tous droits réservés. WF3971483 ACE/SG

Restez à l’écoute des perspectives de notre équipe d’investissement.

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir tous les quinze jours dans votre boîte de réception des idées et des articles d'actualité de l'industrie.

En cliquant sur S'ABONNER, vous confirmez que vous avez lu et que vous acceptez la politique de confidentialité et la clause de non-responsabilité de Capital Group.

Les résultats passés ne préjugent pas des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qu’ils génèrent ne sont pas constants dans le temps, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer l’intégralité de leur mise initiale. Les informations fournies dans le présent document ne constituent pas une offre de conseil en investissement, en fiscalité ou autre, ni une sollicitation à l’achat ou à la vente de titres.

Les déclarations attribuées à un individu représentent les opinions de ce dernier à la date de leur publication, et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Capital Group ou de ses filiales. Sauf mention contraire, toutes les informations s’entendent à la date indiquée. Certaines données ayant été obtenues de tiers, leur fiabilité n’est pas garantie.